CONSORTIUM DU PROJET TUKINGE WATOTO, UNE MISSION FLAMBOYANTE DES EQUIPES DES BAILLEURS ET DES ONG DE MISE EN OEUVRE

Clôture le mercredi 6 Mars 2019 dans la salle de conférence de Life Hôtel à Lubumbashi de la troisième réunion du Consortium du projet TUKINGE WATOTO sous la présidence du conseiller résident de l’IPPF et coordonnateur général du projet, Dr Robert TAMBALOU.


Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de coordination du consortium du projet, TUKINGE WATOTO qui veut dire protégeons les enfants, il s’est tenu à Lubumbashi du 04 au 6 Mars 2019 la 3ème réunion du consortium de ce projet. Les travaux de cette réunion ont porté principalement sur l’évaluation du plan de travail annuel 2018, le suivi de recommandations de la dernière visite du bailleur, la préparation de la visite de terrain de la délégation du gouvernement canadien dans les sites du haut Katanga et la finalisation du plan intégré de communication du projet. Après trois jours de travaux intensifs, les participants de cette réunion, douze au total, se sont dit très satisfait d’avoir atteint presque tous les objectifs de la réunion car l’évaluation du plan de travail annuel a été effective, le tableau de suivi de recommandation de l’AMC a été rempli et le plan intégré de communication élaboré et la 2ème visite de terrain de l’affaire mondiale Canada a été préparée. En ce qui concerne ce dernier point, trois commissions ont été instituées, la commission logistique, la commission mobilisation des autorités locales et la commission de……
Pour respecter le moi de la femme et le genre, les trois journées des travaux ont présidées par les femmes de 12 délégués du consortium notamment Docteur Giselle Nyamalibu de l’ABEF-ND pour le premier jour, Maitre Esther Kalanga et Madame Rosette……….. de la LIZADEEL pour respectivement le 2ème et le 3ème jour de l’atelier. Rappelons que le projet, TUKINGE WATOTO est un projet de protection des enfants travaillant dans et autour des sites miniers de trois provinces de la RDC notamment la province du Sud Kivu, du Haut Katanga et la province de Lualaba. Il vise de sortir des sites miniers 25000 enfants de 6-22 ans d’ici 2021 et géré par trois dont ABEF-ND pour les aspects de prise en charge médicale, CORDAID pour la prise charge sociale et la LIZADEEL pour la prise en charge juridique des survivants des violences basées sur le genre.
Début ce lundi 04 Mars 2019 dans la salle de conférence de Life Hôtel à Lubumbashi de la 3ème réunion du consortium du projet TUKINGE WATOTO financé par le gouvernement canadien.
Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de coordination du Consortium du projet TUKINGE WATOTO, il se tient depuis ce lundi 04 Mars la troisième réunion de consortium à Lubumbashi dans le haut Katanga. Cette réunion regroupe 12 participants venant de quatre membres du consortium dont deux du siège de l’ABEF-ND, quatre de l’ABEF-ND des provinces, trois de la LIZADEEL et un de CORDAID et un de l’IPPF.
Sous la coordination du conseiller résident de l’IPPF en RDC et coordonnateur Général du Consortium, la réunion va aller du lundi 04 au mercredi 06 Mars 2019 et porte sur l’évaluation du plan de travail annuel 2018, la préparation de la visite de terrain de la délégation du gouvernement canadien dans les sites du haut Katanga et la finalisation des documents du projet selon les dernières recommandations de l’ambassade de canada.
La première journée a commencé par la présentation individuelle des participants de la réunion suivie de la lecture, amendement et adoption de l’agenda de la réunion avant de commencer avec la préparation de la visite de terrain de l’ambassade de Canada. Cette préparation a consisté à amender et adopter l’agenda de la visite, détermination des sites à visiter et la logistique à avoir pour que la visite se passe normalement.
Débutée à 9h00, la première journée de ces travaux a pris fin à 17h00, heure locale de Lubumbashi.

Par Fedy MUKENDI KABENGELE

Related posts